Sélectionner une page

UPA de Charente Maritime fédère les trois grandes familles de l’artisanat :

ÉLECTIONS AUX CHAMBRES DE MÉTIERS ET DE L’ARTISANAT – OCTOBRE 2016

L’UPA est la seule organisation patronale qui représente l’artisanat et le commerce de proximité et qui défend à 100% les intérêts de votre entreprise.

Voter pour les candidats UPA, c’est la garantie d’élire des chefs d’entreprise qui vous ressemblent. C’est la certitude aussi qu’une fois élus, ils ne braderont pas vos intérêts au profit des grandes entreprises.

L’UPA est présente sur l’ensemble du territoire et fédère les 3 grandes familles de l’artisanat : la CAPEB pour le bâtiment, la CNAMS pour les services et la fabrication, la CGAD pour l’alimentation.

Nos Engagements

RENFORCER LA COMPETITIVITE DE NOS ENTREPRISES
  • Obtenir une baisse immédiate et définitive des charges qui pèsent sur nos entreprises.
  • Empêcher l’Etat de détourner à son profit les taxes prélevées sur nos entreprises.
  • Faciliter l’embauche de salariés qualifiés.
  • Encourager l’investissement, la recherche et l’innovation des entreprises artisanales.
  • Généraliser le haut débit internet et promouvoir les opportunités offertes par le numérique.
  • Exiger des collectivités territoriales, le développement d’un urbanisme favorable à nos entreprises.
LUTTER CONTRE TOUTES LES FORMES DE CONCURRENCE DELOYALE
  • Imposer la règle : mêmes charges et mêmes obligations pour tous ceux qui exercent une même activité.
  • Combattre les règles actuelles et les dérives du travail détaché, encadrer les ventes directes et les plateformes collaboratives, et limiter le développement des grandes surfaces.
  • Faciliter l’accès des artisans à la commande publique (travaux, cantines scolaires, blanchisseries, transport de personnes …)
METTRE FIN A LA COMPLEXITE
  • Obtenir une réelle simplification du droit du travail.
  • Desserrer les contraintes en matière de santé-sécurité.
  • Supprimer immédiatement le compte pénibilité, summum de l’absurdité règlementaire.
  • Adapter les règlementations françaises et européennes aux réalités de nos entreprises.
  • Mettre fin aux transpositions excessives des normes européennes.
  • Alléger la paperasserie administrative qui noie nos entreprises.
MISER SUR LA FORMATION ET L’APPRENTISSAGE
  • Relancer durablement l’apprentissage par des financements pérennes.
  • Organiser une orientation efficace et positive en fonction des besoins réels des métiers.
  • Promouvoir la qualification et valoriser les compétences professionnelles, ADN de nos métiers.
CREER UN ENVIRONNEMENT SOCIAL ET FINANCIER FAVORABLE AUX ARTISANS
  • Mettre enfin en place un service du RSI efficace.
  • Exiger des banques qu’elles jouent leur vrai rôle de partenaire de l’entreprise.
GARANTIR L’EXPRESSION INDEPENDANTE DE L’ARTISANAT
  • Obtenir une meilleure prise en compte des priorités de l’artisanat et des TPE.
  • Conforter la reconnaissance et la représentativité de l’UPA par rapport aux organisations qui représentent les grandes entreprises.